Réforme des DPE : quels travaux anticiper ?

6 minutes

La nouvelle de la réforme des DPE à déstabilisé une partie du monde immobilier. Cette mesure a, en effet, un impact sur les ventes et les locations. En effet, s'il s'agit d'une source d'information supplémentaire pour les acquéreurs, cela peut avoir un impact important sur le prix et peut entraîner des moins-values (ou l’inverse) ​​selon si le bien est économe ou au contraire trop dépensier.

 

Sommaire

I) Quel est l’impact de ce nouveau DPE ?

II) Les installations techniques

a) Les avantages fiscaux

b) Des conditions contraignantes pour un investissement rentable

III) Quels travaux peuvent améliorer la note du DPE ?

a) Revoir l’isolation du logement

b) Vérifier le système de chauffage

c) VMC performante

d) Les factures

I) Quel est l’impact de ce nouveau DPE ?

Investisseur, l'impact du DPE par rapport à vos travaux...

Les nouveaux DPE impacteront les stratégies de chacun.

En effet, en cas de détention d’un appartement noté G, cela ne sera plus possible de le louer à partir de 2025 (loi Energie Climat).

Dans le cas d’une vente, il sera également pris en compte.

Un article plus approfondi sur l’interdiction de location vous en dit plus, cliquez ici !

Une plus-value sera occasionnée pour un bien qui sera bien classé. A l’inverse, une moins-value devra être anticipée pour les logements ayant une note peu attractive.

Dans ce genre de situation, autant être sûr de son investissement immobilier !

II) Les installations techniques

Les installations techniques jouent sur les nouveaux DPE

La méthode de calcul du diagnostic de performance énergétique à changer !

En effet, les nouveau DPE ne tiendront plus rigueur uniquement de la consommation énergétique de l’appartement.

Les installations techniques seront également prises en compte :
- Chauffage
- Climatisation
- Consommation de l’éclairage
- Production d’eau chaude
- Isolation toiture et plancher
- Isolation murs extérieurs et intérieurs
- Menuiseries
- Le bâti
- Consommation énergétique de la ventilation
- Consommation des auxiliaires
- Localisation géographique et donnée thermique

III) Quels travaux peuvent améliorer la note du DPE ?

Les travaux qui peuvent améliorer la note de voter DPE

Une grosse majorité des logements du parc immobilier français possèdent une note D. Comme nous l’avons abordé plus haut, une note plus basse entrainera une dévalorisation du prix de ce bien. Pour la revente, vous trouverez plus difficilement preneur en occasionnant une moins-value.

Les propriétaires devront donc procéder à des travaux afin de pouvoir d’améliorer les déperditions énergétiques.

a) Revoir l’isolation du logement

Pour les logements de plus de 15 ans, il sera nécessaire de revoir leur isolation. Vérifier donc la qualité de ce poste travaux.

Plusieurs ciblages doivent être fait :
- Isolation du plancher et de la toiture
- Isolation des murs (intérieur / extérieur)
- Isolation des fenêtres

En effet, selon une étude de l'Adème (Agence de la transition écologique), 15% à 20% de perte serait dut au mur et 10 à 15% aux fenêtres pour un logement mal isolé.

Prioriser l’isolation par murs extérieur et intérieur. En effet, ce poste travaux changera drastiquement la note de votre DPE. A l’encontre du changement des menuiseries, qui ne l'améliorera que peu.

b) Vérifier le système de chauffage

Le système de chauffage influence le DPE

L’amélioration de la note du DPE passera également par l’amélioration du système de chauffage.

En effet, une vieille chaudière fioul ou une ancienne chaudière gaz classique ne valorise pas les diagnostics.

La pompe à chaleur est aujourd’hui un des moyens les plus économiques et écologiques que l’on trouve sur le marché.

Toujours celons l’Adème, 67% de la consommation énergétique serait dût à ce poste.

Vous avez également la possibilité de poser des robinets thermostatiques. Ces robinets permettent la régulation de la température de manière indépendante pour chaque pièce.

Les thermostats permettent également la régulation de la température de manière automatique.

c) VMC performante

En effet, un système de ventilation performant permet une homogénéisation de la température et un meilleur brassage de l’air.

Pensez également à désobstruer les grilles d’aération afin de ne pas gêner le flux de celle-ci.

d) Les factures

Elles sont un élément essentiel afin d’avoir une note des plus vertes possibles.

En effet, certain logement possèdent une notation très faible dans la mesure où les factures n’ont pas été gardées.

Impossible pour le diagnostiqueur de pouvoir savoir quel type de menuiserie exacte vous avez fait poser. Ou encore quel isolant vous avez utilisé pour votre façade.

 

Pour conclure,

Vous avez donc différentes solutions afin de pouvoir améliorer les performances énergétiques de vote logement. Procéder à des travaux peut être une solution mêlant amélioration du DPE et confort de votre locataire. Etudier également les aides possibles pouvant contribuer à la diminution de l’enveloppe travaux. Faites-y attention, votre rentabilité peut être impacté, tout autant que votre rentabilité locative.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Permis de louer !

Vous pouvez avoir accès à une formation complète sur les diagnostics de performances énergétiques. Vous retrouverez 5 modules développés pour que les DPE n’ait plus de secret pour vous :
- La réforme des DPE
- Tableau comparatif
- L’impact sur l’investissement locatif
- Les solutions techniques
- Les 6 points essentiels de la réforme

Mais ce n’est pas tout, vous retrouverez différentes formations supplémentaires :
- Analyse de projet
- Estimation travaux
- Négociation
- Compromis de vente

Et bien plus encore.

Cliquez-ici pour vous expertiser ! Le premier investissement est soi-même !