Rentier immobilier : est-ce possible ? En combien de temps ?

Est-ce possible d'être rentier immobilier ? En combien de temps ?

Devenir rentier immobilier reste un rêve pour ceux qui ne passent pas à l’action. Quand on est motivé et prêt à agir, réaliser cet idéal est possible. On se pose souvent la question de la rentabilité quand on entre dans ce secteur. Les débutants étant toujours plus pressés, ils désirent aussi savoir en combien de temps il est possible de devenir rentier immobilier.

Pour déterminer cette durée, il faut déjà simuler un loyer permettant un revenu mensuel effectif. En d’autres termes, il faut calculer la rentabilité locative. Ensuite, il faudra multiplier les possibilités en investissant encore et encore jusqu’à ce que l’on perçoive une rentabilité nette de 7% ou plus.

Qu'est-ce qu’un rentier immobilier ?

C'est un propriétaire qui met en location plusieurs bâtiments dans le but de couvrir totalement ses besoins mensuels par l’ensemble des loyers qu’il perçoit. En plus de couvrir ses besoins, le rentier immobilier profite de ses gains sans contrainte et assure en même temps le paiement des frais et charges relatifs aux biens dans lesquels il investit. En d’autres termes, le rentier immobilier a une aisance financière et arrive en même temps à payer le remboursement de ses crédits, ses impôts, et les frais d’entretien et de maintenance de ses immeubles. Pour y parvenir, il faut déjà faire un premier investissement locatif. Ensuite, il faut rester focalisé sur le marché de la location et suivre sa stratégie.

Comment devenir rentier immobilier ?

Ce n’est pas difficile, mais ce n’est pas non plus un jeu d’enfant. Quand on veut devenir rentier immobilier, il faut savoir analyser les possibilités et les risques. En d’autres termes, il faut oser investir dans plusieurs bâtiments, utiliser l'effet de levier dans son investissement immobilier, et finalement viser une rentabilité nette de 7% et plus.

Il faut plusieurs investissements

Il est possible de couvrir entièrement ses dépenses et ses charges rien qu’en investissant dans plusieurs bâtiments. Pour être rentier immobilier, il faut donc construire un patrimoine significatif. Plus vous mettez de bâtiments à louer, plus vous percevez un revenu mensuel important. Bien entendu, la bonne gestion des revenus est de rigueur pour éviter le surendettement, voire la faillite. Percevoir plusieurs revenus par mois permet dans tous les cas d’accroître ses capacités de remboursement, ainsi que la possibilité de devenir propriétaire plus rapidement. Le but d’un rentier immobilier est d’ailleurs de posséder entièrement son parc immobilier.

La location courte durée peut être une solution afin de pouvoir développer sa trésorerie.

L’effet de levier bancaire est indispensable

Utiliser l’effet de levier augmente les possibilités d’investissement pour un rentier immobilier. Le principe en est simple :on achète un bien immobilier en payant une partie de son coût et en empruntant l’autre partie du coût. Ensuite, il faudra assurer une rentabilité plus élevée que le crédit immobilier contracté. En d’autres termes, le remboursement et le paiement des intérêts ne devraient pas vous poser de problèmes. Si vous arrivez à créer cet effet de levier sur 3 bâtiments, vous êtes déjà sur la bonne voie pour devenir un rentier immobilier prospère.

Il faut percevoir une rentabilité nette de 7%

Même si vous utilisez l’effet de levier bancaire, vous devez assurer une rentabilité nette de 7%. Votre rendement locatif incluant vos avantages fiscaux doit donc être de 7%.

En combien de temps peut-on devenir rentier immobilier ?

On devient rentier immobilier après tout le temps qu’il faut pour percevoir un rendement locatif qui peut assurer toutes les charges et les besoins ! Le rentier immobilier perçoit un revenu net (hors charges) de 2500 € par mois en moyenne. Il peut donc s’assurer un train de vie confortable même s’il rembourse encore un crédit immobilier et paie impôts, frais et charges diverses. En ce sens, la somme à investir pour devenir rentier immobilier dépend entièrement du taux de rentabilité et aussi de la fiscalité choisie.

Avec un investissement de départ de 500 000 € par exemple, vous avez un apport de 50 000 €. Vous devez donc rembourser un total de 450 000 € à la banque. Sur 25 ans de remboursement, vous devez 1 500 € par mois à la banque. Si vous avez acquis 5 bâtiments avec le montant de départ ; vous pouvez percevoir entre 3 750 € et 5 000 € par mois. Le but est de toucher 5 000 € par mois, bien entendu. Dans tous les cas, vous pouvez toujours assurer le remboursement, le paiement des charges (qui peut s’élever à une moyenne de 1 000 € par mois) et les bénéfices.

En résumé, pour devenir rentier immobilier, il faut toujours viser un haut rendement locatif. Le mieux est également d’étaler le délai de remboursement sur de nombreuses années pour faciliter la gestion des revenus.

Pour devenir rentier ou étendre son parc immobilier, la plateforme LeBienRentable vous permet d’accéder à plus de 15 biens immobiliers quotidiennement (immeubles de rapport, parkings, locaux commerciaux, appartements, maisons…). Vous pouvez jeter un coup d'œil aux rentabilités proposés allant de 7 à 15% cliquant ici.

Comptabilité SCI : Comment la faire ?

Même si faire la comptabilité d’une SCI n’est pas obligatoire, il est toujours intéressant de le faire pour renforcer l’investissement.
Lire notre article

Investissement immobilier, 5 précieux conseils

Ces 5 conseils pour faire un bon investissement immobilier vous aideront à démarrer un statut de rentier prospère.
Lire notre article

Diagnostic de performance énergétique

Vous avez sûrement entendu parler des nouveaux diagnostics mis en œuvre au 1er janvier 2021. Qu’est-ce qu’un DPE ? Que contient-il ? Quel changement ?
Lire notre article